Bienvenue

 Résultat de recherche d'images pour "bourgeon cassis"  Bonjour à tous,

Les récoltes des bourgeons ont débuté en ce début de mois de mars !   Cueillettes, préparation des macérats…A chaque printemps, quel plaisir de retourner auprès des arbres !

Je vous propose aussi une nouvelle page facebook consacrée à la gemmothérapie et toutes ses possibilités thérapeutiques : Gemmothérapie Holistique. Je vous propose des articles, des activités, des formations et des conférences. Les forêts seront aussi mises en valeur, l’occasion de faire des ballades, ressentir l’énergie des arbres, connaître leur histoire et faire des cueillettes. Rendez-vous sur la page Gemmothérapie Holistique !

Le débourrement marque la fin de la période de dormance hivernale. Les bourgeons éclosent, la nature se réveille… L’hiver est derrière nous ! Le débourrement, c’est donc le développement et l’ouverture des bourgeons. Il concerne les arbres, les arbustes, ou encore la vigne. Le mot « débourrement » vient simplement du fait que, bien souvent, celles-ci sont recouvertes d’un duvet, ou « bourre », aux premiers stades du processus.

Les bourgeons connaissent deux périodes distinctes avant leur débourrement :

  • Période de dormance au sens strict : la croissance des bourgeons est physiologiquement impossible (au niveau des écailles, des inhibiteurs de croissance sont sécrétés et stockés), et ceci même si les conditions climatiques sont favorables. Cette dormance ne sera levée qu’après une période de froid prolongée.
  • Période de quiescence : une fois la dormance levée, le bourgeon devient quiescent. La croissance est physiologiquement possible (les inhibiteurs sont dégradés et peu à peu éliminés), et elle débutera dès que les conditions climatiques seront favorables.

Sous nos latitudes, le débourrement a généralement lieu entre la fin de l’hiver et le début du printemps. Pour que le processus soit initié, il faut que la température soit suffisante pendant une période prolongée, et que la luminosité quotidienne atteigne un certain niveau (le végétal « enregistre » la somme des températures-jours ainsi que la durée du jour).

Lorsque ces deux conditions sont réunies, les racines recommencent à absorber de l’eau, la sève reprend sa circulation dans les vaisseaux, et afflue vers les bourgeons, qui gonflent, puis éclosent. Ceci se fait en 4 étapes :

  • Stade 1 : gonflement du bourgeon ;
  • Stade 2 : éclatement du bourgeon (les écailles protectrices s’écartent) ;
  • Stade 3 : apparition des ébauches d’organes foliaires et floraux (on distingue des parties vertes) ;
  • Stade 4 : apparition des nervures des feuilles (ou des boutons floraux).

Le moment du débourrement varie selon les espèces : chez les plus précoces, quelques jours de températures positives suffisent à le déclencher, chez d’autres, il n’interviendra que lorsque le temps sera vraiment doux.

D’une année sur l’autre, les dates de débourrement au sein d’une même espèce seront différentes en fonction de la météo, et, bien sûr, de la zone géographique. L’altitude influence également les dates de débourrement.